Historique

Imprimer

1840 : "Focke" et la découverte du Sauternes

La construction du château date du 18e siècle. Et dans le dernier quart de ce même siècle, la propriété appartenait à Monsieur de Latour Blanche, écuyer conseiller au Parlement de Bordeaux, qui donna son nom au domaine.

Alors que les plus grands mystères planent encore sur les origines des vins liquoreux de Sauternes, il semblerait que le Château La Tour Blanche ait été le berceau de leur découverte. Vers 1840, Monsieur Focke prend possession de la propriété. Cet allemand étudie les caractéristiques du terroir et décide d'y appliquer la technique des vendanges tardives pratiquée dans son pays d'origine. C'est alors que son attente ne lui apporta pas les gelées, mais plutôt la fameuse Pourriture Noble, désormais indispensable à la production des vins de Sauternes.

 

1855 : Le 1er des premiers

Le Château La Tour BlancheEn 1855, sous le Second Empire, les Crus du Sauternais, en même temps que ceux du Médoc, ont fait l'objet d'un classement par le Syndicat des courtiers en vins de Bordeaux, sous le contrôle de la Chambre de Commerce. Cette demande émanait du gouvernement impérial qui voulait présenter, à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris, les vins de la Gironde les plus méritants.

Le Château La Tour Blanche, qui depuis n'a pas démenti sa réputation, fut placé en tête des Premiers Crus de vins blancs de Sauternes (il en existe onze), juste après le Château d'Yquem, l'unique Premier Cru Supérieur de l'appellation.

 

1909 : La donation "Osiris"

Daniel IFFLA dit : 'Osiris'En 1875, Monsieur Daniel Iffla, qui sera plus tard connu sous le surnom d'Osiris, se rend acquéreur du Domaine La Tour Blanche et lègue son exploitation à l'Etat Français.

En 1909,le Ministère de l'Agriculture devient propriétaire de La Tour Blanche en acceptant la donation.

Il est important de préciser que même si elle représente un support pédagogique indispensable pour les élèves, l'exploitation du Château La Tour Blanche est entièrement gérée par des professionnels de la vigne et du vin.

 

1911 : Une école

Daniel Iffla dit : "Osiris"En 1875, Monsieur Daniel Iffla, qui sera plus tard connu sous le surnom d'Osiris, se rend acquéreur du Domaine La Tour Blanche, premier des premiers crus classés en Sauternes. C'est alors qu'à sa mort, survenue en 1907, il lègue son château à l'Etat Français, à la condition que l'on crée sur place une école de viticulture et de vinification.

En 1909, le Ministère de l'Agriculture devient propriètaire de La Tour Blanche en acceptant la donation, et, dès 1911, une école saisonnière de viticulture et d'œnologie est ouverte aux enfants de la région et dispense depuis, conformément aux souhaits du généreux testateur, un enseignement pratique, populaire et gratuit.

 

1960 : Le Lycée

Depuis 1960 et les lois PISANI sur la réforme agricole, l'école est devenue un lycée public dépendant du Ministère de l'Agriculture pour la formation de professionnels de la vigne et du vin.

 Si aujourd'hui ce lycée porte toujours le nom d'école, c'est en hommage à Daniel Iffla.

 

2010 : L'EPLEFPA Bordeaux-Gironde

Depuis le 1er janvier 2010, l'EVO La Tour Blanche est rattachée à l'Etablissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de Bordeaux-Gironde.

Cet établissement regroupe en plus de l'EVO La Tour Blanche, le LPA Libourne-Montagne, le LPA Bordeaux-Blanquefort et le CFA/CFPPA de Gironde (dont les antennes sont réparties à Bordeaux-Blanquefort, Bommes (La Tour Blanche), Libourne-Montagne, La Réole, Gujan Mestras, Reignac et Pugnac).

EPLEFPA Bordeaux-Gironde

Copyright 2011 EVO La Tour Blanche - Historique. All Rights Reserved.
Joomla 1.7 templates by Joomla themes